• Balade moto sur les plateaux d'Aubrac

    Balade moto sur les plateaux d'Aubrac

     Malgré une météo plus qu'incertaine , un besoin de vastes horizons me pousse en cette fin du mois d'avril à diriger les roues de ma moto vers l'Aubrac.

    Balade moto sur les plateaux d'Aubrac

     

    Voici donc une longue mais très plaisante balade à moto pour laisser errer le regard sur l'immense solitude des paturages de ces hauts plateaux .

     

     ROADBOOKS-ITINERAIRES- BALADE MOTO SUR LES PLATEAUX D'AUBRAC  

    D'un point de vue géographique , l'Aubrac se situe à la limite de l'Aveyron , du Cantal et de la Lozère . 

     Le roadbook présenté ici traverse donc ces trois départements à travers une boucle de 250 kms et 5 H de selle environ.

         Balade moto sur les plateaux d'Aubrac
    Agrandir le plan

      

    Balade moto sur les plateaux d'Aubrac

     

    Ce qu'il ne faut pas manquer au guidon de sa moto ( ou ce que j'ai préféré ) :

    - La richesse des paysages traversés entre le Col de Bonnecombe et Aubrac ( D56 et D219)

    - Mais surtout la sublime D52 qui rejoint ce col en sillonant à travers les prairies d'altitude.

     

  • COMMENTAIRES ET PHOTOS : BALADE MOTO EN AUBRAC :

    Levé à 6H du mat , petit dej vite expédié , je décide de me mettre en route le plus vite possible pour rallier rapidement ces hauts plateaux d'altitude . 

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     

    C'est bien sous des trombes d'eau que le trajet s'effectue sur l'Autoroute A75. Heureusement comme pour annoncer la belle journée à venir , les nuages se dispersent dés que je prends la sortie vers Nasbinals .

    Passé cette bourgade on penètre vraiment au coeur du plateau . 

     

     

    Quelques kms plus loin je gare ma Tiger pour me rendre sur le site de la cascade de Déroc.

    Il faut suivre sur une quinzaine de minutes de marche un petit chemin . Pour moi la seule difficulté fut d'éviter flaques d'eau et boue de façon à ne pas ruiner mes bottes !

    Mais celà en valait largement la peine .

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     

    Je peux sur place admirer la cascade du Déroc qui domine d'une trentaine de mètres la petite vallée du ruisseau du Gambaise. La vue est magnifique sur la région :

     

     De retour à la moto , je suis la fantastique D52 . Cette petite départementale incarne à elle seule ce que je viens chercher ici : Les grands espaces, une route sinueuse ( quel plaisir à moto ! ) , le seul bruit du vent , les murets de pierre , les premières jonquilles de la saison , çà et là , une ferme ou un buron abandonné : c'est ça l'Aubrac ! 

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     

     Au fil de cette départementale je croise quelques ruisseaux qui s'éparpillent en d'innombrables méandres . 

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     Je ne croise pour ainsi dire personne ( et ce jour là aucune moto  ) , il faut dire que Aubrac vient de "alto braco" qui signifie "lieu élevé" .Alors,  de si bon matin et par 5-6 °C , il vaut mieux avoir de bonnes raisons pour arpenter ces routes ! 

    En ce qui me concerne , j'ai toujours aimé ces grandes étendues de paturages ; un peu comme dans le Cezallier ( voir autre balade ici ) , l'Aubrac me séduit par sa tranquilité. 

    Assurément au guidon d'une moto , on ressent peut être là plus qu'ailleurs un sentiment de grande liberté !

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     

    Sur le trajet , ne ratez pas une petite route sur la gauche en direction du buron de Born ( commune de Marchastel-Lozère) ; c'est l'une des meilleures adresses de la région pour qui veut gouter aux spécialités locales . Malheureusement , le buron était fermé ce jour là ( 1er mai) .

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles ! 

    Un peu en amont du buron , je stoppe la moto pour admirer la sublime vue sur le lac de Saint Andéol . C'est un lac naturel de 11 hectares, autre lieu emblématique du plateau et un autre panorama pour vous  :  

     Bien que le ciel soit menaçant ,j'en profite pour m'accorder une pause méritée au milieu des jonquilles !

    On est pas bien là ? 

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     Je cueille quelques jonquilles pour Cécile et me revoilà parti au guidon de ma Tiger 800. 

    L'air est frais ( la route passe par 1300 m d'altitude)  mais plus une goutte de pluie ; aprés quelques minutes j'atteins les "Clapas de la Tioule" où des blocs de granites disputent la lande aux genêts et bruyères. Allez hop  ! une petite grimpette pour vous donner un point de vue : 

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

    Ici les paturages s'étendent à perte de vue , avec un paysage composé de prairies et de rochers au fil des ondulations du terrain , une sorte de petit bout du monde , un faux-air de terres écossaises : un accueil brut , sauvage et authentique comme je l'adore !   

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     

    Bientôt j'atteins le col de Bonnecombe pour engager la moto en direction de Trélans puis d'Aubrac. 

     

    Le contraste est saisissant, en quelques kms  je redescends en altitude et la végétation change du tout au tout : quelques arbres retrouvent des feuilles( on traverse d'ailleurs de vastes forêts)  et  l'herbe se fait plus grasse et plus verte dans les prés. 

    Je rencontre enfin mes premières vaches Aubrac qui paissent tranquillement en attendant l'estive de fin mai  .

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles ! 

    Le pépère et sa mémère prefèrent eux faire la sieste !  

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     En approchant d'Aubrac ( le village) , j'engage la moto sur la D219 qui borde à nouveaux de vastes prairies; le paysage austère de l'Aubrac s'embellit à nouveau de  lacs scintillants dominés par quelques burons .

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

    Aubrac est une étape pour les pelerins sur le chemin de Saint Jacques . Si on a le temps on peut visiter son église romane ( XVe) et sa tour carrée dite "Tour aux Anglais" qui aurait vers 1350 été bâtie pour protéger la ville des attaques Anglaises.  

     Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     Quant à moi je  rejoins rapidement Laguiole et son celèbre taureau . Il représente la force et la vigueur de la race Aubrac . Il est donc logiquement devenu un emblème pour la ville et se trouve d'ailleurs estampillé sur les couteaux fabriqués dans la localité.  

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     

    Entre "Laiole" et Chaudes Aigues j'emprunte sur une quarantaine de kms la D921 : bitume impecable , très roulante donc ...je libère un peu les poneys de la Tiger 800 . C'est d'ailleurs sur ce même tronçon que je croise mes premières motos de la journée . Roulant en sens inverse un groupe de Z750 et autres Gex me rend mon salut motard : sympa ! 

    A la sortie de Chaudes Aigues , je peux rejoindre directement Saint Flour en poursuivant sur cette même départementale. Je préfère personnellement me rendre au chateau d'Alleuze que je n'avais fait que "survoler" lors d'une précedente balade .

    Pour celà il faut diriger sa moto sur la petite D 48 , qui passé le village de Lavastrie serpente à travers les forêts jusqu'aux eaux du barrage de Granval. 

    Au bout de cette étroite route en lacets , un rayon de soleil m'invite à stopper la moto et photographier le chateau qui trône sur son piton rocheux . 

    Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     Balade de printemps en Aubrac : moto et jonquilles !

     Du château ancien ( XVe) il ne reste qu'un beau donjon carré à tourelles mais c'est selon moi l'un des plus beaux site de la région .

    Une histoire tourmentée.......

    Pendant la guerre de cent ans , le chateau fut incendié par les habitants de Saint Flour eux-mêmes , car un bandit de grand chemin en avait fait son repère et terrorisait toute la région !

    Celà mit en pétard l'évêque de Clermont ( veritable proprio) qui demanda illico à ce qu'il soit reconstruit !

     

    Remonté sur la moto , je rejoins par de petites départementales St Flour , point final de mon roadbook. 

    Il me reste alors à rentrer sur Vichy à 1H30 d'ici par l'A75 .

    J'ai donc , sur l'autoroute, tout loisir de me replonger en Aubrac par la pensée : je revois encore ces grands plateaux herbeux où la luminosité du jour variait selon la moindre brise.

    Si vous vous rendez sur place à moto , je pense que, quelque soit la saison, vous ressentirez la même chose : l'Aubrac ,  terre d'estives , terre sans fin jamais monotone , est un vrai choc esthétique et émotionnel !

    Un grand V à tous. 


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique