• LE HAUT ALLIER A MOTO : SUR LA ROUTE DE LA BETE DU GEVAUDAN ...

    Le lendemain matin je dois me rendre en Lozère de façon à donner un coup de main à mon père qui y restaure une vieille ferme. Pour celà, on peut evidement suivre l'A75 mais il y a bien mieux pour nous motards : traverser le département de la Haute Loire en suivant les eaux tumultueuses de la rivière Allier. 

    La haute vallée de l'Allier serpente jusqu'au village de Chapeauroux et le département voisin de la Lozère , un paysage verdoyant, valloné et rocheux où l'Allier y a taillé une vallée profonde .

    C'est aussi un pays au patrimoine riche. Pour ma part, je me suis arrêté au magnifique village de Saint Ilpize et posé les roues de ma moto dans celles des pas de la bête du Gévaudan .....

    Le haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     Ce qu'il ne faut pas manquer ( ou ce que j'ai préféré) :

    - la visite de Saint Ilpize , seul de bon matin .

    - La petite départementale D4 entre Lavôute-Chilhac et Chastels : superbe !

    COMPTE RENDU - BALADE EN MOTO DANS LE HAUT-ALLIER   

    Au petit matin me voici donc parti au guidon de ma moto en direction de Saint Ilpize , les premières petites départementales à proximité de Saint Just-prés-Brioude  ( D588 , D171)  ne sont pas de tout repos : le bitume est dégradé et, même en cette fin d'été,  reste particulierement parsemé de gravillons : vigilance donc !

    Finalement, c'est sans encombres que j'arrive à Villeneuve d'Allier  , petite bourgade qui fait face au chateau de Saint Ilpize auquelle elle est reliée par un élégant pont suspendu construit en 1877.

    Le haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

      Le haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    Ici on prend le temps de vivre , une voiture me cède le passage sur le pont , des cyclistes me saluent amicalement pendant que je m'élance sur les hauteurs....

    Encore quelques centaines de mètres à parcourir et je peux me garer au pied du chateau qui, du haut de son piton rocheux, domine la vallée de l'Allier.

    Le château a traversé le temps en bon état  jusqu'au XVIIe S où  il etait encore habité par Louis de la Rochefoucault ( qui prend alors le titre de Marquis de Langeac et Comte de Saint Ilpize)  .C'est à sa mort que le chateau est laissé à l'abandon et commence à se délabrer .

    L'ensemble est tout de même encore remarquable. 

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    On prend du plaisir à flaner entre les vieilles pierres et ce d'autant plus qu'il n'y a pas un chat .....

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    Ah si , y'en a un ....

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     

     

    On continue à pied pour profiter de la vue qu'offre le promontoire de saint iIlpize.

    Aucun touriste de bon matin, le site n'est que pour moi ...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    On distingue le pont suspendu qui enjambe l'Allier :

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     

     De retour à la moto , je prend alors la direction de Lavoûte-Chilhac par la D 585 , belle départementale qui longe la rivière , un bon bitume , la Tiger 800 avance prestement .

    Arrivé à Lavôute- Chilhac , je commence à rencontrer des automobilistes sur la route ; dans le village, la terrasse du café commence à se remplir ... j'ai donc envie de quitter un peu tout ce petit monde et de m'élever un peu !

    Je vais alors découvrir ( je ne connaissait pas cette portion)  l'une des plus belle route du parcours : la petite D4 qui s'élève de virages en lacets jusqu'àu village de  Chastels .

    D'ailleurs le panneau à la sortie de Lavoûte  est prometteur pour tout motard non ? 

     Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    Et ce n'est pas de la rigolade , des virolos , il y en a à profusion ! 

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    on a alors tout loisir de profiter d'un paysage paisible et grandiose à la fois , on passe au détour d'un virage d'une dense forêt à des escarpements rocheux écrasés par le soleil .

       Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    Soudain , entre les arbres apparaissent les tours blanches du château de la Valette .

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    La forêt recouvre fréquemment les versants du relief environnant mais ce que j'ai préféré ce sont les passages plus dégagés qui offrent de belles perspectives sur la vallée de la Cronze .

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    ici le passage par "la croix de Cronze" .

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     A hauteur de Pinols , je change de direction vers le village d'Auvers et du mont Mouchet tout proche ( déjà décrit dans une autre balade) .

    On franchit alors la "frontière" entre Haute loire et Cantal , parfois avec des "surprises" sur la route : en Corse ils ont des cochons , nous en Auvergne , on a des vaches sauvages et en liberté !  Et comme le dit le panneau "merci de votre visite et à bientôt dans le Cantal "

                               Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....  

     

    Sur la place du village d'Auvers ( juste en face de l'église et du petit musée  ) est erigé l'un des plus beau monument consacré à la bête du Gévaudan ( il y en a plusieurs dans la région). 

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    Cette statue ,de l'artiste Philippe Kaeppelin,  s'inspire d'un combat réel qui opposa Marie Jeanne Valet ,servante du curé de Paulhac , à la "bête du Gévaudan" ( 11 aout 1765) . Elle parvint à blesser au poitrail la bête avec une sorte de lance , si bien que l'on espera à l'époque que l'animal périrait de ses blessures. il n'en fut rien puisque les attaques continuèrent peu de temps aprés...

                             Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

       Sa baillonette est par ailleurs conservée :

            Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

      Bien que que son combat fut mentionné dans des ecrits , elle n'en tira à l'époque aucune gloire . La statue comble donc ce manque en faisant d'elle une héroîne . 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     

     

     

    Quelques kms plus loin on passe d'ailleurs par le Village de la Besseyre-Sainte-Mary , sur le côté de la route , une plaque rend hommage à Jean Chastel , natif du village,  car c'est lui qui parvient finalement avec son fusil à tuer officiellement l'animal le 19 juin 1767 .

    La bête fut alors naturalisée sommairement et Jean Chastel la montra dans tout le pays pour récolter un peu d'argent .

    Au bout de quelques jours il la mit dans une caisse et partit à Paris pour la présenter au Roi ( dans l'espoir de toucher quelques sous !  ) . Lorsqu'elle fut présentée à Louis XV , celui ci,  incommodé par l'odeur ( on était au mois d'août ! ) ,  rabroua le chasseur et ordonna qu'on enterre l'animal . Et Jean Chastel s'en retourna sans récompense ! 

    Ce coup de fusil marqua la fin de l'histoire de la bête du Gévaudan. 

                            Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    A Saugues on trouve encore une statue monumentale et un musée consacrés à la "bête" ..preuve que prés de 250 ans plus tard, cette histoire déchaine encore les passions .

    Vous avez déjà  dû voir cette photo de la statue , elle est souvent photographiée dans les magazines de moto qui réalisent des reportages sur l'Auvergne : 

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Grrrrrrrr : le tigre et la Bête ! 

     

    A la sortie de Saugues , je me perds un peu dans le pays ... la moto traverse quelques forêts de pins bordées de champs de céréales . 

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

    En fait je suis la D32 qui offre quelques beaux points de vue surtout à l'approche de Chapeauroux et de son viaduc .

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     

    Le Haut Allier : sur la route de la bête du Gévaudan .....

     

    Passé Chapeauroux , je quitte alors les Gorges du Haut Allier pour rejoindre la ferme en restauration de mes parents à Chateauneuf de Randon ( 48 )  . Je gare la Tiger dans la grange pour quelques jours de travaux ... il me reste encore le plus beau à découvrir : le trés prometteur département de la Lozère !  

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    freddybicool
    Mercredi 22 Août 2012 à 11:05

    bonjour,

    très beau récit imagé merci.

    une question, ou a été prise la photo de la mendicité interdite en Haute Loire?

    2
    Mercredi 22 Août 2012 à 14:53

    La photo a été prise à Saint Ilpize en face de l'Eglise sous le château.

    Salutations motardes.

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :