• MOTO TOUR 2015 : Alpes , cap au Sud !


    MOTO TOUR 2015 : Alpes la route du Sud   

    MOTO TOUR 2015 : Alpes , cap au Sud !

     En partant de la porte des Alpes qu'est Grenoble , il est naturel à moto de rejoindre la Haute Provence  par la classique route Napoléon .

    Mais c'est un tout autre itinéraire que j'ai tracé pour cette nouvelle balade estivale en compagnie de Jérôme ( 1200 GS)  , Cyrille ( Kawa ZR7)  et Marc ( Triumph trident)   .

    Un tracé en direction du département des Alpes-Maritimes qui nous fera ,tour à tour, sinuer à travers les gorges vertigineuses du Vercors puis franchir quelques cols majeurs des Alpes .

    En route donc ..... 

     MOTO TOUR 2015 : Alpes , cap au Sud !

    ITINERAIRES - ROADBOOKS - TRACES GPS - MOTO TOUR ALPES 2015 :

    MOTO TOUR 2015 : Alpes la route du Sud

     

  • Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

     Ce qu'il ne faut pas manquer au guidon de sa moto ( ou ce que j'ai préféré happy) 

    - La combe Laval : une route aérienne comme suspendue dans le vide : spectaculaire !

     

    Moto tour 2015 - 1er jour : Le Vercors à moto 

    Lundi 06 juillet 2015 , voici presque un an que nous sommes revenu du précédent Moto Tour pluvieux en Autriche ( voir The big alps tour 2014 ) .

    J'avais promis de tracer cette année une balade moins ambitieuse en terme de kms mais surtout avec soleil garanti . Sur ce dernier point ,  le contrat est au moins rempli . Contrairement à notre départ sous la pluie de l'an passé , cette fois ci c'est la canicule sur la France . On aura décidément tout connu sous nos blousons motos !

    Un premier jour de voyage est toujours un peu particulier , On s’échappe souvent du quotidien avec une certaine excitation mêlée d'interrogations .

    Je pars donc de bon matin en compagnie de Cyrille pour retrouver successivement Marc et Jérôme sur le chemin de Grenoble . 

    Je suis pressé, comme mes compagnons de route, de quitter rapidement la capitale du Dauphiné en espérant trouver un peu plus d'air sur les hauteurs du Vercors . 

    C'est donc dans les premiers lacets du col de la croix Perrin que nous commençons à retravailler nos trajectoires .

    Mais rapidement se pose la question du " va falloir penser au manger chef ! "  , et donc on stoppe motos et pilotes pour une première pause dans le village de Méaudre .

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

      Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

       Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

     Quelques kms plus loin , passé Villard-de-Lans , on s'attaque à la route des gorges de la Bourne : 

     Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses ! Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

    Les 24 kms de cette route ( D531 ) relient Villard-de-lans à Pont en Royans , taillée à même la falaise , c'est une des plus belle routes du massif du Vercors . 

    Une fois passé pont en Royans , l’itinéraire emprunte alors la départementale 76 en direction du col de la Machine, occasion une fois encore d'arrondir un peu les pneus de nos bécanes .

    Au col , on s’arrête pour profiter de la vue sur la combe Laval .

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

     

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

    Ici l'entrée de la Combe Laval , certainement la partie la plus spectaculaire de cette journée :

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

    Mieux vaut ne pas être trop sensible au vertige !

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !
     Cette route date du XIXeme siècle . Elle s'accroche à flanc de falaise au dessus du vallon du Cholet que l'on domine alors de plus de 600 m.

     La chaussée n'est pas très large , pas toujours dans le meilleur état,  et mieux vaut de toute façon ne pas sortir trop large d'une courbe si l'on ne veut pas faire le grand plongeon ! 

    Ce qui impressionne le plus selon moi,  c'est d’enchaîner au guidon de sa moto  les corniches vertigineuses et les tunnels sombres ( et frais ! )  de la Combe . On ressort parfois d'un de ces tunnels complètement ébloui par la lumière avant d'aborder la courbe qui arrive ! Prudence donc .

     Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

     De virages en lacets , c'est finalement en fin d’après midi que l'on arrive à Vassieux-en-Vercors . 

    Une visite s'impose au Mémorial - Nécropole consacré aux maquisards et habitants du Vercors morts lors de l'attaque des troupes Allemandes du 21 juillet 1944.

    Jérôme , en bon historien , en profite alors pour donner quelques détails sur l'une des plus grande bataille livrée par le maquis .  

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

    En remontant sur nos motos respectives , il ne nous reste alors plus qu'à boucler une trentaine de kms pour atteindre la ville de Die en passant par la D518 et la belle descente du Col de Rousset.

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

     Au bas du col on croise des champs de Lavande : c'est bien vers les Alpes du Sud que l'on se dirige !

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

    En arrivant à Die , il fait toujours une chaleur étouffante , on finit par rallier notre hôtel et garer nos motos en bonne compagnie ( Moto Guzzi Falcone )  dans le garage couvert.

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

     Ce soir , c'est devant une bonne bouteille de rosé , quelques bières et un Burger maison que la petite équipe à choisit de se repasser le fil de cette journée ( et de refaire le monde en général ! ) 

    Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses ! Le Vercors à moto : les corniches vertigineuses !

     


    votre commentaire
  • Moto Tour 2015 - 2eme jour : Die - Briançon - 267 kms

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Ce que qu'il ne faut pas manquer au guidon de sa moto ( ou ce que j'ai préferé happy) :

     - Rider le Glandon entre alpages et lac , un chouette moment !

    - la montée du Galibier  : entre "arsouille" et contemplation des paysages il faudra choisir ! 

    Compte rendu de ce deuxième jour - moto tour 2015 

    La nuit fut courte en ce qui me concerne, entre la fête foraine , les clients du bar voisin ,  les scooters , la chaleur et les ronflements de mes camarades , je n'ai dormi qu'entre 2 et 4 H du matin,  autant dire que je ne suis pas très frais de bon matin ! 

    L’étape moto d'aujourd'hui est pourtant assez chargée , sur le papier il n'y a que 267 bornes à parcourir jusqu'à Briançon  mais j'ai depuis bien longtemps appris que les distances dans les Alpes s'évaluent plus en heures de selle qu'en kilomètres ... Et aujourd'hui c'est au minimum 6 H 30 sur la moto !

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

     

     

     

    Après être passé par la placette où il faut faire pipi à Die ( surement par excès de clairette) , on retrouve nos motos au garage . 

     

     

     

     

     

    Kawacyclette pétarade un peu au démarrage mais on a connu pire ... 

    Rapidement on s'extrait de la ville en direction de Châtillon-en-Diois via la D539. Cette départementale devient particulièrement pittoresque dans les Gorges du Rio Sourd et son celèbre Canyon . Ici l'eau a une fois de plus,  creusé son sillon dans les roches calcaires . et hop !  Une petite photo du "ruisseau des Gas" pendant que Cyrille inspecte kawacyclette !

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !  

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

     

    A la sortie des gorges on débouche sur un village où il doit faire bon vivre puisqu’il s'agit du bien nommé " Glandage" sarcastic.

     

     

     

     

     

     

     

    Jérôme prend alors la tête de la meute pressé d'en découdre avec les premiers sommets Alpins ...Et c'est vers 13 H que l'on se trouve finalement à Bourg d'Oisans après avoir successivement franchis quelques cols désertés ( col de grimone et de la croix Haute ) des gués à sec ( au col d'Ornon) et une frontière ( entre la Drôme et l'Isère) .

    Initialement j'avais prévu de bifurquer directement sur Briançon en passant par l'Alpe d'Huez et la splendide route du col de Sarenne MAIS le tunnel du Chambon ( et toute la montagne avec ) s'est écroulé au printemps , barrant du coup cette voie directe .

     

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    ( source image : www.isere.fr )  

     

    J'ai donc dû tracer un " détour " plus au Nord , passant par le col du Glandon et Saint-Jean-de-Maurienne . un détour d'1H30 de plus tout de même ! 

     

     

     

     

     

     

    Je ne regrette finalement pas ce choix car même si le col du Glandon n'est pas très sinueux, le passage de ce col (et de celui de la Croix de Fer à proximité immédiate) reste un très bon moment de cette journée .

    On suit alors la départementale 526 jusqu'au barrage de Grand'Maison . Passé celui ci, la route s'élève tranquillement jusqu'au 1924 m du col dans un paysage naturel grand ouvert,  surligné par le bleu du lac . C'est magnifique .

     Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Un peu plus haut, le paysage se fait plus verdoyant , on pénètre alors dans une zone d'alpage   :

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Les quelques 26 kms de cette ascension m'ont réellement beaucoup plu , je ne résiste donc pas un peu plus loin en direction du col de croix de fer ( 2064 m)  , au plaisir de faire mon premier véritable panoramique :

    Pour prendre ces quelques clichés , j'ai devancé mes camarades de quelques minutes . ils ne tardent pas  à passer devant moi dans un rugissement de bi, tri et quadri cylindres !  

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

     Notre prochain grand objectif de la journée est la célèbre Col du Galibier . 

    J'ai déjà fait son ascension coté Hautes Alpes avec Cyrille lors d'une première incursion dans les Alpes en 2012 ( voir moto tour "A la découverte des Alpes")  

    Mais cette fois ci, c'est coté Savoie que l'on va l'aborder . 

    Passée la très encombrée vallée industrielle de la Maurienne , on guide nos motos en direction de Valloire en suivant la D902 .

    Aprés les dizaines de kilomètres pénibles ( routes en mauvais état) ou sans intérêt ( passage obligé par St-Jean- de-Maurienne) , tout le groupe est pressé de retrouver un parcours sinueux et d'en découdre avec ce mythique Galibier.

    Avant d'atteindre celui ci il faut déjà franchir le col du Télégraphe ( 1566m) , sorte de mise en jambe avant le Galibier .

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Une nouvelle occasion de se payer une petite mousse dans le bistrot du col !  

     

    Allez en selle et c'est reparti ! 

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Cette ascension coté Valloire est vraiment à faire : ce sont 18 kms de bonheur , des paysages superbes , une pente irrégulière avec un final à 2645 m où il n'est pas rare de trouver encore de la neige en plein été !

    Cette montée est une véritable piste de danse pour motard :  sensations assurées aux guidons de nos Triumph !

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

     Le sommet du col permet de profiter de multiples panoramas .

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Ici le versant coté Savoie que je viens de franchir en compagnie de Marc  :

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    Au sommet , on rencontre de nombreux autres motards et cyclistes. Tous prennent la traditionnelle photo devant le panneau du col . On de déroge pas à la tradition .

    C'est la 5eme année que je consacre quelques jours estivaux pour faire de la moto avec mes potes Jéjé , Marc et Cyrille . Je trace et ils me font, à chaque fois, confiance . 

    Ils supportent aussi mes nombreux arrêts photos et vidéos , parfois mes sautes d'humeur ( en particulier quand je dors mal !) alors je suis tout simplement heureux et content d'être une fois de plus ici avec eux. 

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !

    On prend encore quelques minutes supplémentaires pour profiter de cet instant .

    La vue coté Hautes Alpes est encore plus impressionnante . Du sommet on peut contempler la descente qui nous attend coté Briançon .

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !   

    Cette descente sur le col du Lautaret est un festival de lacets avec une pente prononcée . Les descendeurs du groupe (Marc en tête) sont aux anges ! 

     Ce soir nous avons loué un gite à proximité de Briançon .

    Après un bon repas, la soirée se finira sur un concerto de Cyrille et une partie de poker entre potes !

    Moto tour 2015 : un "petit" détour Alpin !


    1 commentaire
  • Moto tour 2015 : Briançon - Saint-Etienne-de-Tinée - 156 kms

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Ce qu'il ne faut pas manquer au guidon de sa moto ( ou ce que j'ai préféré  happy)  

    - La superbe montée sur le col Agnel ..et que dire du panorama là haut !

    - Avoir posé mes roues sur la plus haute route d'Europe ...ça c'est fait !

    - La passionnante soirée passée au gite des Toits Rouges 

    - Les franches parties de rigolades au gite ou au sommet d'Agnel avec mes amis . 

     

    Compte rendu de ce troisième jour - moto tour 2015 

    Ce matin, en partant du gite je suis confiant sur la journée moto qui s'annonce : quelques beaux cols au programme , le tout sous un soleil radieux ....

    Un peu trop confiant d'ailleurs car je manque de peu de mettre la Tiger 800 en travers dans la descente gravillonnée du gite !

    Notre premier objectif motocycliste à proximité de Briançon est bien sur le très couru col d'Izoard. Pour cela il faut suivre la D902 en direction de Château-Queyras .

    Au pied du col pour multiplier les prises de vues, on s'organise deux groupes : d'un coté Jéjé et Cyrille ( Gs et Kawa) et de l'autre le groupe des anglaises (ma Tiger 800 et la T338 de marc) 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

     En haut on retrouve un peu une ambiance de kermesse : beaucoup de monde , des motards bien sur , des cyclistes en pagaille et quelques touristes-automobilistes de passage .

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Je me dépêche de coller mon sticker "Riderbuzz" sur le panneau du col .... 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    ... pour finalement m'écarter un peu de la cohue et saisir quelques clichés . 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Passé le col et sa célèbre obélisque, un arrêt moto s'impose sur le site de "la Casse Déserte" .

    J’étais aussi passé par là avec Cyrille il y a trois ans ...L'ambiance est beaucoup plus calme qu'au col, et on peu donc prendre le temps d'admirer ce décor unique. Ici, parmi les éboulis, émergent ça et là des pics en pains de sucre .

    Dans les différents blogs ou articles de presse consacrés à la balade moto, on compare souvent la Casse Déserte à un désert minéral ou à la Lune ..nul doute que les paysages lunaires sont beaucoup plus lisses que celui ci !  

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Affairé à faire mes photos , Cyrille me dépasse alors en me faisant comprendre qu'il faut rouler un peu ( il est pratiquement midi à ce moment là ) .

    C'est donc sur un bon rythme que l'on franchit Château-Queyras en direction du col Agnel .

    Le col Agnel ( Colle dell'Agnello) marque la frontière entre le Queyras Français et le Piémont italien  .

    Culminant à 2744 m, il peut revendiquer être le "Poulidor" des cols Alpins : deuxième plus haut col routier des Alpes Françaises ( juste derrière l'Iseran ( 2770m) et deuxième plus haut col des Alpes Italiennes ( derrière le mythique Stelvio ( 2757 m) ).  

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Disons le tout de suite , ce col est magnifique ! 

    Au sommet la vue circulaire est grandiose sur les sommets environnants : la crête de Taillante , le Pain de Sucre , le pic d'Asti et le mont Viso .

    Depuis Molines-en-Queyras ( D250 T)  la montée sur le col s'étire sur 11 kms  . elle suit pendant un bon moment le cours d'une rivière ( l'Aigue Agnelle)  avant de finalement se hisser de lacets en grandes courbes jusqu'au sommet. 

    il faut bien avouer qu'au guidon de nos motos , plus qu'une montée technique faites d'épingles serrées, c'est ici plutôt son tracé sinueux dans un décor enchanteur qui participe beaucoup au plaisir de la balade . Que c'est beau ! 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Une fois de plus je trouve au sommet l'occasion de marquer le coup avec mon autocollant "Riderbuzz" mais avec plus de difficulté cette fois : il me faut prendre un peu de hauteur ! yes

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    On prend ensuite le temps de se poser un peu du coté Italien !

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

     Saucisson , jambon et fromage de pays engloutis ... choix est fait de redescendre en direction du Queyras . 

    Le col de Vars est rapidement expédié car chacun d'entre nous à en tête un bien plus enthousiasmant objectif : la route goudronnée la "plus haute d'Europe" à savoir la Bonette !

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?   

     

    Alors je vous entend dire de là " mais euh.... tu viens de dire que c'est l'Iseran le champion avec ses 2770 m !! mad "

    oui ....mais là je parle de route et pas de col !

    En effet, non content de marquer un premier point face aux Italiens dans le match Iseran / Stelvio, Les Français ont enfoncé le clou avec la "route la plus haute d'Europe " .

    Pour cela il a fallut tailler une route qui part du col de la Bonette  ( 2715 m) , contourne la cime de la Bonette en s'élevant et atteignant ainsi 2802 m

    ( YouhOUUU : 2-0 ! Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?  ) pour ensuite redescendre au col .... 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Encore une fois,  il y a pas mal de motards et cyclistes sur place , tous venus là pour à la fois être monté au plus haut, et profiter des magnifiques panoramas qui s'offrent à nous .

    Les paysages pelés et le petit vent frais qui souffle ne laissent aucun doute ; nous sommes bien en haute altitude et sur la "plus haute route d'Europe" . 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Le panorama depuis la route sur les sommets environnants ;  ici la montagne n'est que stérile et minérale mais elle n'est est que plus belle !

     En redescendant du coté du camp des fourches :

     En redescendant de la Bonette on rejoint à moto Saint-Etienne-de-Tinée et le gite des Toits Rouges .

    Merveilleusement bien accueillis par Yves et Véronique, on s'est senti tout de suite à l'aise .

    Bien refroidi par ma mésaventure du matin , j'ai personnellement fait le choix de laisser la moto en contrebas du gite ; le chemin d’accès étant pour le moins défoncé. Mais les quelques 300 m de sentier pour atteindre "les Toits Rouges" valent largement quelques gouttes de sueur .

    Yves vous accueille avec une bière maison à peine franchi le seuil de la terrasse . 

    S'en est suivi d'enrichissantes discussions. Yves et Véronique,  en plus d'être d'anciens motards ( Yves a fait l'Argentine et la Bolivie à moto ) , ont parcouru le monde sur un bateau durant les 20 dernières années : on a pas vu le temps passer ! 

    Ici comme mentionné sur le site , pas de wifi, de télé ou autres ... on y vient pour revenir plus riche de l’expérience et du vécu de nos hôtes .

    Pour vous dire comme on se sent bien , Jéjé , Cyrille et Marc ont définitivement choisis de se détendre  he après un petit sauna :

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

     

    Epilogue de ce moto tour 2015  :

    Voilà ... j'avais prévu de faire une étape de plus pour rejoindre  les gorges du Verdon mais les impératifs familiaux des uns et la fatigue accumulée ont fait que ...ce sera pour une autre fois . 

    Le lendemain matin on a tous pris le chemin du retour en passant par la fameuse route Napoléon ... En un peu moins de 4 H de moto  on était à déjà aux portes de Grenoble : un retour bien plus rapide mais bien moins exaltant que la route suivie ces trois derniers jours . 

     Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Quelques jours ont passé depuis mon retour à la maison , rédiger le CR de ce petit road trip est bien sur , une façon pour moi de prolonger un peu le voyage partagé avec mes amis .

    Il est toujours difficile de raconter ce que l'on ressent au guidon de nos bécanes dans de telles virées  .

    Je reprendrais donc une citation de mon pote Jérôme qui,  dans un email récent,  m'écrit :

    " Je resterai un peu en secret entre le col Agnel et la Bonette, comme un tatouage invisible qui a coloré, peut être â jamais, mon esprit de touriste à moto...... je ne choisirai pas d'autres compagnons de route pour engager le voyage."

    Moi non plus Jérome ,je ne pourrai trouver de meilleurs compagnons de route .

     Merci à vous trois . 

     


    4 commentaires