• Moto tour 2015 : C'est la plus haute ? c'est bon(ette) ?

    Moto tour 2015 : Briançon - Saint-Etienne-de-Tinée - 156 kms

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Ce qu'il ne faut pas manquer au guidon de sa moto ( ou ce que j'ai préféré  happy)  

    - La superbe montée sur le col Agnel ..et que dire du panorama là haut !

    - Avoir posé mes roues sur la plus haute route d'Europe ...ça c'est fait !

    - La passionnante soirée passée au gite des Toits Rouges 

    - Les franches parties de rigolades au gite ou au sommet d'Agnel avec mes amis . 

     

    Compte rendu de ce troisième jour - moto tour 2015 

    Ce matin, en partant du gite je suis confiant sur la journée moto qui s'annonce : quelques beaux cols au programme , le tout sous un soleil radieux ....

    Un peu trop confiant d'ailleurs car je manque de peu de mettre la Tiger 800 en travers dans la descente gravillonnée du gite !

    Notre premier objectif motocycliste à proximité de Briançon est bien sur le très couru col d'Izoard. Pour cela il faut suivre la D902 en direction de Château-Queyras .

    Au pied du col pour multiplier les prises de vues, on s'organise deux groupes : d'un coté Jéjé et Cyrille ( Gs et Kawa) et de l'autre le groupe des anglaises (ma Tiger 800 et la T338 de marc) 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

     En haut on retrouve un peu une ambiance de kermesse : beaucoup de monde , des motards bien sur , des cyclistes en pagaille et quelques touristes-automobilistes de passage .

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Je me dépêche de coller mon sticker "Riderbuzz" sur le panneau du col .... 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    ... pour finalement m'écarter un peu de la cohue et saisir quelques clichés . 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Passé le col et sa célèbre obélisque, un arrêt moto s'impose sur le site de "la Casse Déserte" .

    J’étais aussi passé par là avec Cyrille il y a trois ans ...L'ambiance est beaucoup plus calme qu'au col, et on peu donc prendre le temps d'admirer ce décor unique. Ici, parmi les éboulis, émergent ça et là des pics en pains de sucre .

    Dans les différents blogs ou articles de presse consacrés à la balade moto, on compare souvent la Casse Déserte à un désert minéral ou à la Lune ..nul doute que les paysages lunaires sont beaucoup plus lisses que celui ci !  

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Affairé à faire mes photos , Cyrille me dépasse alors en me faisant comprendre qu'il faut rouler un peu ( il est pratiquement midi à ce moment là ) .

    C'est donc sur un bon rythme que l'on franchit Château-Queyras en direction du col Agnel .

    Le col Agnel ( Colle dell'Agnello) marque la frontière entre le Queyras Français et le Piémont italien  .

    Culminant à 2744 m, il peut revendiquer être le "Poulidor" des cols Alpins : deuxième plus haut col routier des Alpes Françaises ( juste derrière l'Iseran ( 2770m) et deuxième plus haut col des Alpes Italiennes ( derrière le mythique Stelvio ( 2757 m) ).  

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Disons le tout de suite , ce col est magnifique ! 

    Au sommet la vue circulaire est grandiose sur les sommets environnants : la crête de Taillante , le Pain de Sucre , le pic d'Asti et le mont Viso .

    Depuis Molines-en-Queyras ( D250 T)  la montée sur le col s'étire sur 11 kms  . elle suit pendant un bon moment le cours d'une rivière ( l'Aigue Agnelle)  avant de finalement se hisser de lacets en grandes courbes jusqu'au sommet. 

    il faut bien avouer qu'au guidon de nos motos , plus qu'une montée technique faites d'épingles serrées, c'est ici plutôt son tracé sinueux dans un décor enchanteur qui participe beaucoup au plaisir de la balade . Que c'est beau ! 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Une fois de plus je trouve au sommet l'occasion de marquer le coup avec mon autocollant "Riderbuzz" mais avec plus de difficulté cette fois : il me faut prendre un peu de hauteur ! yes

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    On prend ensuite le temps de se poser un peu du coté Italien !

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

     Saucisson , jambon et fromage de pays engloutis ... choix est fait de redescendre en direction du Queyras . 

    Le col de Vars est rapidement expédié car chacun d'entre nous à en tête un bien plus enthousiasmant objectif : la route goudronnée la "plus haute d'Europe" à savoir la Bonette !

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?   

     

    Alors je vous entend dire de là " mais euh.... tu viens de dire que c'est l'Iseran le champion avec ses 2770 m !! mad "

    oui ....mais là je parle de route et pas de col !

    En effet, non content de marquer un premier point face aux Italiens dans le match Iseran / Stelvio, Les Français ont enfoncé le clou avec la "route la plus haute d'Europe " .

    Pour cela il a fallut tailler une route qui part du col de la Bonette  ( 2715 m) , contourne la cime de la Bonette en s'élevant et atteignant ainsi 2802 m

    ( YouhOUUU : 2-0 ! Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?  ) pour ensuite redescendre au col .... 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Encore une fois,  il y a pas mal de motards et cyclistes sur place , tous venus là pour à la fois être monté au plus haut, et profiter des magnifiques panoramas qui s'offrent à nous .

    Les paysages pelés et le petit vent frais qui souffle ne laissent aucun doute ; nous sommes bien en haute altitude et sur la "plus haute route d'Europe" . 

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Le panorama depuis la route sur les sommets environnants ;  ici la montagne n'est que stérile et minérale mais elle n'est est que plus belle !

     En redescendant du coté du camp des fourches :

     En redescendant de la Bonette on rejoint à moto Saint-Etienne-de-Tinée et le gite des Toits Rouges .

    Merveilleusement bien accueillis par Yves et Véronique, on s'est senti tout de suite à l'aise .

    Bien refroidi par ma mésaventure du matin , j'ai personnellement fait le choix de laisser la moto en contrebas du gite ; le chemin d’accès étant pour le moins défoncé. Mais les quelques 300 m de sentier pour atteindre "les Toits Rouges" valent largement quelques gouttes de sueur .

    Yves vous accueille avec une bière maison à peine franchi le seuil de la terrasse . 

    S'en est suivi d'enrichissantes discussions. Yves et Véronique,  en plus d'être d'anciens motards ( Yves a fait l'Argentine et la Bolivie à moto ) , ont parcouru le monde sur un bateau durant les 20 dernières années : on a pas vu le temps passer ! 

    Ici comme mentionné sur le site , pas de wifi, de télé ou autres ... on y vient pour revenir plus riche de l’expérience et du vécu de nos hôtes .

    Pour vous dire comme on se sent bien , Jéjé , Cyrille et Marc ont définitivement choisis de se détendre  he après un petit sauna :

    Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

     

    Epilogue de ce moto tour 2015  :

    Voilà ... j'avais prévu de faire une étape de plus pour rejoindre  les gorges du Verdon mais les impératifs familiaux des uns et la fatigue accumulée ont fait que ...ce sera pour une autre fois . 

    Le lendemain matin on a tous pris le chemin du retour en passant par la fameuse route Napoléon ... En un peu moins de 4 H de moto  on était à déjà aux portes de Grenoble : un retour bien plus rapide mais bien moins exaltant que la route suivie ces trois derniers jours . 

     Moto tour 2015 :  ça y'est c'est la plus haute  ? c'est  bon(ette) ?

    Quelques jours ont passé depuis mon retour à la maison , rédiger le CR de ce petit road trip est bien sur , une façon pour moi de prolonger un peu le voyage partagé avec mes amis .

    Il est toujours difficile de raconter ce que l'on ressent au guidon de nos bécanes dans de telles virées  .

    Je reprendrais donc une citation de mon pote Jérôme qui,  dans un email récent,  m'écrit :

    " Je resterai un peu en secret entre le col Agnel et la Bonette, comme un tatouage invisible qui a coloré, peut être â jamais, mon esprit de touriste à moto...... je ne choisirai pas d'autres compagnons de route pour engager le voyage."

    Moi non plus Jérome ,je ne pourrai trouver de meilleurs compagnons de route .

     Merci à vous trois . 

     


  • Commentaires

    1
    beru
    Vendredi 11 Septembre 2015 à 17:18

    toujours un plaisir de découvrir tes compte rendu et tes images smile de se rappeler les endroits déjà ridés et découvrir ce qu'il reste à faire, définitivement convaincu que le vercos en fait partie


    merci

    2
    hf38
    Vendredi 11 Septembre 2015 à 18:48

    Hello Franck, encore un superbe récit qui est ...à la hauteur des précédents, ce qui est encore le meilleur compliment !

    De magnifiques paysages que je connais bien, superbement photographiés.

    3
    Holmic
    Samedi 12 Septembre 2015 à 11:13

    Beau cr bien photographié.

    Merci pour ce superbe viron qui me rappelle de bons souvenirs.

    Michel

    https://photos.google.com/album/AF1QipPQPcoq8y_T3NbUPmLXv8maqWb9VA64vKlTupzT

    4
    900 trident
    Dimanche 13 Septembre 2015 à 09:15

    Salut!

    Encore un énorme travail et un super rendu!!!!  cool

    Merci à toi . Ce fut un véritable plaisir de rouler avec vous!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :