• Un deuxième jour au pays des lavandes

    Pour rejoindre la porte des Alpes qu'est Sisteron , de nombreux itinéraires étaient possibles.

    Lors de la préparation des roadbooks , il me semblait évident de traverser la Haute Provence  et ses sommets arides que sont le mont Ventoux et la montagne de Lure . Je ne regrette pas ce choix ...

     Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    Ce qu'il ne faut pas manquer au guidon de sa moto  ( ou ce que j'ai préféré) :

    - La petite route qui conduit au plus prés des Dentelles de Montmirail.

    - L'arrivée au detour d'un virage dans les champs de lavande du pays de Sault .

    - Le sommet de la montagne de Lure pour le panorama extraordinaire trouvé sur cette crète sauvage.

     

    COMPTE RENDU 2EME JOUR - MOTO TOUR 2012 :

    De très bon matin ce 2éme jour, je réveille Cyrille aux aurores, lui qui est plus habitué aux grasses matinées,  mais ses "protestations " ne durent pas longtemps tant le programme de la journée est chargé !  

    Nous partons donc revigorés par un bon petit dejeuner en direction du Mont ventoux. Mais avant d'attaquer les pentes du célèbre "Mont Chauve" deux étapes sont prévues :

    - La première nous conduit à traverser les vignes du "Plan de Dieu " puis, plus loin,  les célèbres vignobles de Gigondas et Vacqueyras .

     Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    En réalité notre premier objectif est la cave des vignerons de Beaume de Venise d'où l'on repartira avec une bouteille du celèbre muscat ( aprés dégustation évidemment ) .

      

     

    - En partant de la cave notre deuxième étape est de se rendre dans les Dentelles de Montmirail .

    Un deuxième jour au pays des lavandes

    Ce petit massif montagneux borde la D90 qui relie Beaume à Malaucène . Leur nom de "dentelles" provient de leur forme particulierement découpée.

    Un petit panneau sur la gauche ( à hauteur du village de Suzette  ) indique le chemin  qui permet d'approcher au plus prés de celles- ci .

    De là haut le point de vue est magnifique sur les falaises calcaires et les vignes en contre-bas.

    Si l'on poursuit sur un ou deux kms cette voie on aboutit inévitablement sur des chemins non carrossables , il faudrait poursuivre en off-road .

    Nos motos n'etant pas equipées( rappel :  dejà , la ZR7 a faillit "trépasser" dans l'Ardèche  ) , nous avons donc rebroussé chemin sur la D90 mais il y a sûrement encore à découvrir dans ce massif des Baronnies d'autres trésors de rocailles . 

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    La departementale D90 qui se prolonge jusqu'à Malaucène  , peu fréquentée en ce début d'été,  est par ailleurs trés agréable en moto .

     

     

     

     

     Arrivé à Malaucène on s'engage sur la D974 qui conduit au sommet du Ventoux . On comprend alors bien vite que c'est un passage obligé pour les nombreux motards de passage dans la région tant ils sont nombreux à réaliser son ascension ce jour là ! 

    Et pour cause : la vingtaine de kms  sur les 1600 m de dénivelé qui nous conduisent jusqu'à son sommet , s'enchainent sans peine en enroulant tranquille ( il faut dire que l'on s'était calé en mode "pépère" derrière une horde de Harley !  ) comme ça on avait le temps de profiter du paysage ! 

    Au bout d'un certain temps ( 20 km derrière une Harley : c'est tout de même long même sur le Ventoux  ! ) ,  

    on en a profité pour prendre quelques photos de notre montée au sommet  .

    Un deuxième jour au pays des lavandes

    Un deuxième jour au pays des lavandes  Un deuxième jour au pays des lavandes

     Les derniers lacets nous conduisent dans un univers aride et minéral avec en point de mire la station hertzienne du sommet .


    Un deuxième jour au pays des lavandes  

     Tout en haut le point de vue est magnifique sur le Lubéron , les Alpilles ..etc...

    Mais l'endroit est trés ( trop) fréquenté à notre gout , il faut faire la queue ( avec les nombreux cyclistes présents)   pour se faire photographier entre une voiture et un camping-car devant le panneau du sommet .

                     Un deuxième jour au pays des lavandes               Un deuxième jour au pays des lavandes

     

     Un deuxième jour au pays des lavandes

     On ne s'attarde donc pas trop parmi le flux de touristes et les baraques à souvenir . C'est par le flanc Est que l'on redescend du coté Chalet Reynard .

    Un deuxième jour au pays des lavandes

      On croise alors les nombreux cyclistes qui sont en train de le gravir par cette face pelée et en plein soleil , et là je rejoins la conclusion de Cyrille " ils sont fous ces cyclistes ! " . 

    La D 164 qui redescend du "géant de provence" nous ammène dans le pays de Sault .

    il faut parfois s'arreter pour étudier la carte et prendre encore quelques clichés comme cette petite chapelle sur le bord de la route .

    Un deuxième jour au pays des lavandes              Un deuxième jour au pays des lavandes  

    Soudain ,au détour d'un virage,  surgit le mauve des lavandes : un instant magique que seule la Provence peut offrir !

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

     

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    On s'est alors un peu "perdu" dans le pays des lavandes , en passant par les villages  d'Aurel et de Ferrassières , les petites routes qui traversent ses localités , serpentent parmi les champs mauves et les paysages sauvages environnants : c'est magnifique !

     

    Un deuxième jour au pays des lavandes Finalement on quitte le pays de Sault par la D 950 qui nous conduit à Banon . Ce sympathique petit village est connu pour son celèbre fromage de chèvre  ( on a vu les biquettes en passant !) 

    Malheureusement la fromagerie est fermée ! C'est sur la place du village juste à coté de la fontaine que l'on s'installe pour déjeuner . Mon choix se porte sur  une salade au fromage de chèvre et au miel de lavande ( pour rester dans le thème local ) .

        Un deuxième jour au pays des lavandes    

                          Un deuxième jour au pays des lavandes Cyrille encore un peu "grognon"           Ma salade provencale ! miam ! 

    de son reveil matinal !

     

    Mais je connais mon ami "princess" , un bon repas et c'est reparti ...nous voilà alors engagé à la sortie de Banon sur la D950 en direction de St-Etienne-les-Orgues au pied de la montagne de Lure .

    La montagne de Lure constitue l'autre grand sommet de Haute Provence . autant le dire tout de suite , c'etait mon coup de coeur de la journée : j'ai adoré cet endroit !

    On commence son ascension sur une route en bon état parmi les forêts de chènes et de pins sylvestres .

    Puis en s'approchant du sommet  le paysage change , il devient plus aride , il ne subsiste que quelques touches de végétation , la température fléchit  : un monde tout aussi rude que le "mont Ventoux" 

    Le revêtement aussi change vers le sommet , le bitume est plus dégradé , aussi il y a beaucoup moins de monde qu'au sommet du Ventoux  , ici point de camping-car ( ouf !)  ou de boutiques de bonbons , aucun cycliste croisé ce jour là .... juste des randonneurs et quelques motards de passage pour profiter de ce coin encore sauvage . 

    jugez plutot : 

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    Un deuxième jour au pays des lavandes

    Je laisse cyrille tout à la contemplation du lieu et prend alors des photos du magnifique panorama qui s'offre à nous au refuge de Lure  : 

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

     Il nous reste alors à entamer la descente vers Sisteron en franchissant le "Pas de la Graille" à 1597 m d'altitude :

    Un deuxième jour au pays des lavandes

     

    Cyrille passe devant sur cette  petite route qui serpente jusqu'à Valbelle ;  le revêtement est extrêmement dégradé par endroit et les nombreux gravillons nous obligent à rester trés vigilants lors de cette descente de la montagne de Lure . 

    On arrive enfin ( un peu fourbus tout de même )  à destination de ce deuxième jour. et c'est tout prés de Sisteron que nous logeons pour la nuit dans une chambre d'hôtes que je vous recommande : l'albizia . 

    Les propriétaires , trés sympathiques , nous proposent de laisser nos motos dans le garage de la maison à coté de la 125 custom familiale .

    Ce soir là on décide d'aller faire quelques courses au supermarché local pour se faire un petit repas sur place. On finit la soirée  en jouant notre première soirée de poker autour de quelques bières ( cyrille finit par mener deux victoires à une : j'aurai ma revanche !  ) 

    Je vais aussi essayer de le laisser un peu plus dormir car demain on attaque les choses sérieuses .....


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Juillet 2012 à 20:42

    Je connais pas, la montagne de la Lure. Dommage, ça a l'air vraiment sympa.

    Ca monte pas en haut, avec la moto ?

    Enfin bref.

    Vivement la suite !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 14 Juillet 2012 à 16:54

    2 petites précisions :

    1) au vu du réveil en pleine nuit (6H), j'étais pas si grognon que ça !!!

    2) Après un simple petit nettoyage de bougies, ma ZR7 de collection est repartie comme au premier jour .... je l'aime bien ma ZR7 !!!

     

    3
    Phil88
    Dimanche 15 Juillet 2012 à 00:31

    J'arrive pas à boire ma bière ... je suis absorbé par la lecture ! .... et je suis le parcour en mêmetemps sur google map....

    Génial ... Faut que je me lance ... ça donne trop envie !

     

    4
    princess03
    Dimanche 15 Juillet 2012 à 18:07

    C'est sûr que c'est une aventure assez grisante Phil88 ..... vraiment à faire, si en plus on a un temps magnifique, cela devient une vraie "pépite"...

    5
    Jeudi 19 Juillet 2012 à 21:46

    les dentelles de montmirail, le geant, les champs de lavande, j'ai replongé direct dans mes vacances 2010.

    la photo des lavandes est si vivante, que je peux entendre les cigales et sentir cette douce fragrance derrière mon clavier 

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :